carpiste_Viverone

La Municipalité de Viverone est confrontée à une saison de pêche à la carpe compliquée en raison de l’arrêt de l’activité du 31 mai au 1er août, décrétée par la Région sous la pression de l’Union européenne et interdisant la pêche.

Nous sommes dans une situation compliquée explique MR le maire Renzo Carisio :  en fait, après l’interdiction supplémentaire d’un mois  à la pêche à la carpes, nous nous attendons à un manque de recettes d’environ 5 000 euros et maintenant l’activité ne devrait pas être meilleure au vu des niveaux très bas du lac.

peche a la carpe Viverone

Un choix, celui de l’interdiction en juillet, non voulu par le maire MR Carisio, mais rendu nécessaire par ordre de la Région suite à des rappels reçus de l’Union Européenne. Le règlement du réseau « Nature Network » est un instrument de l’UE visant à la conservation de la biodiversité. Il s’agit d’un réseau écologique réparti sur tout le territoire de l’Union, constitué par des sites d’intérêt communautaire et établi pour assurer le maintien à long terme des habitats naturels et des espèces végétales et animales menacées ou rares, et Viverone en est justement un !

D’où la nécessité pour la municipalité de modifier le règlement sur la pêche à la carpe : la pratique sportive prévoit le NO KILL, c’est à dire de remettre à l’eau immédiatement de la carpe.  Malheureusement, avec cette nouvelle règle, nous avons perdu un mois excellent pour la pêche sportive, c’est-à-dire le mois de juillet.

En Juin il y avait déjà une interdiction, mais maintenant cela a été étendu aussi en Juillet et en examinant les recettes, nous pouvons estimer une diminution de 5 mille euros. Oui, parce qu’au mois d’août il faisait très chaud et cela n’ a pas stimulé la pratique et maintenant la sécheresse met ce sport à genoux . Et imaginez que 2016 a été l’année record pour la municipalité avec un revenu d’environ 11 mille euros provenant de la pêche à la carpe. Malheureusement,  en 2017 il n’ y en aura pas de toute façon mais nous essayons d’offrir aux touristes des installations de pêche sportive et un service au bon niveau, sans oublier qu’il n’ y a pas de manque de contrôles pour remédier au problème non seulement du vol de carpes, mais aussi de l’absence de paiements liés au forfait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *